Cliquez ici pour fermer l'image

Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe

 Une page se tourne


avatar




fean

Messages 4999

Mer 4 Mai 2016 - 19:59
Salut les gens !

Comme vous l'avez peut-être remarqué, je ne fait plus partie des admins de la RIdPEF. Ce n'est pas une décision que j'ai prise à la légère, bien au contraire. Je pense que je vous dois, à tous, quelques explications. Je vous préviens, c'est un énorme pavé que je vous ai pondu.


J'ai découvert la RIdPEF lors de la sortie de Point of View, en avril (il me semble) 2010 (6 ans déjà !). À l'époque, la philosophie de la communauté (tout garder pour soi) ne m'avait pas attiré (principalement car je squattais sur MMOwned depuis quelques années). Ce n'est que lorsque Saouline posta une galerie sur Judgehype, en décembre 2010 que je franchis le pas et que je m'inscris ici. Ma curiosité avait pris le pas.

Au fil du temps, je compris l'intérêt de la philosophie. J’accédai à l'Aile Ouest, puis, malgré mon hostilité initiale (comme les anciens s'en rappelleront sûrement :p), à l'Aile Est. En y repensant, c'est assez ironique de voir que l'Aile Est est devenue ma spécialité vu ce que j'en pensais au début :D En parallèle, j'obtins des responsabilités : examinateur Aile Ouest, et un peu moins d'un an après mon entrée ici, je devenais modérateur et examinateur Aile Est. Quelle ascension !

De son côté, la RIdPEF avait beaucoup changé. Zhao avait claqué la porte, fatigué par le comportement de certains. Nous avions choisi Saouline pour le remplacer. L'activité était débordante : plein de nouveaux arrivaient, notre soif de découverte était comblée car nous avions réussi à accéder à des endroits que l'on considérait comme inaccessibles (Development par exemple).

Ce n'est que vers la fin de Cataclysm que la baisse du nombre d'abonnés se fit ressentir et se traduit par un ralentissement considérable de l'acitivité ici : nombre de gens arrêtèrent le jeu. La sortie de Mists of Pandaria redonna un souffle (il faut dire que le retour du walljumping Vanilla, pendant 3 semaines a beaucoup aidé :p) L'idée de faire un second film d'essploration, un film collaboratif comme Across the Horizon, me vint à l'esprit, et je me lança fin Décembre 2012 / début Janvier 2013.

C'est vers ce moment que Saouline commença sa longue période d'afk. Ce que je vais dire va probablement paraître pompeux et égocentrique, mais c'est à ce moment que sans m'en rendre compte, je pris le relais de Saouline et fit vivre la communauté : le film étant un film collaboratif, tout le monde y participait. Un bon nombre d'events furent organisés, des IRL furent organisées... Je me suis consacré pleinement à faire ce film. Un bon nombre d'obstacles se mirent sur mon chemin : nouveau boulot, retour chez les parents, soucis cardiaques, déménagement... Le film sortit en Février 2014, après plus d'un an de boulot dessus.

À la fin du mois de décembre 2013, Saouline me nomma Co-Héritier du Manoir. La consécration : j'étais co-admin. Je pouvais donner libre court à mes idées pour faire vivre la communauté. En Avril 2014, Saouline se retira définitivement de l'administration.

J'étais seul aux commandes.

Cependant, la très longue durée du dernier patch de Mists of Pandaria (14 mois !) acheva de nombreuses personnes. L'activité chuta drastiquement. La sortie de Warlords of Draenor, très attendue, provoqua une excitation, qui fut de courte durée. À tel point que fin 2014, nous avons entamé des discussions pour trouver comment donner un second souffle à la communauté. Des discussions, qui, comme s'en rappelleront ceux qui y ont participé, furent tendues et houleuses, car nous avions des différences idéologiques : fallait-il autoriser les serveurs privés ? Fallait-il supprimer les Ailes et révéler au grand jour le "secret" de l'Aile Est ? Fallait-t-il supprimer les examens (obsolètes) pour rentrer dans les Ailes ? Comment faciliter l'intégration des nouveaux ?

Au final, je choisi l'option du compromis, de faire plaisir à tout le monde (l'essploration sur privé fut autorisée, mais dans une partie cachée du Manoir...). Et cela fonctionna, l'activité reprit. Le plaisir ne fut que de courte durée, car au bout de trois semaines, nous étions revenus au point mort. Je me pris la tête avec certaines personnes ayant le culot absolu de critiquer le manque d'activité alors que ces personnes ne participaient pas.

Je disparu volontairement des radars pendant quelques temps, afin de mettre mes idées au clair. L'idée de quitter la RIdPEF commença à germer dans mon esprit. J'étais déjà en déphasage idéologique et philosophique avec pas mal de gens, et ce qui se disait sur IRC des fois ne faisait que le confirmer. Cependant je ne partit pas. Par pure prétention, je le reconnais, je ne voyais personne pouvant me succéder, à l'exception de Khamúl. Mais Khamúl n'était plus trop présent. Je choisis de rester fidèle à mes principes : l'administrateur de la RIdPEF doit être quelqu'un de présent, et tout comme les examinateurs, doit avoir un abo actif, afin de se tenir au courant de ce qu'il se passe et de pouvoir tester par soi-même les différentes techniques.

Ai-je fait une erreur ? Peut-être. Avec le recul, je me dis qu'il aurait été mieux de partir à ce moment là. Mais je mis de côté mes différences, et je repris ma place d'admin. Je fis de mon mieux pour tenter de maintenir la communauté en vie. Au fil du temps, de plus en plus de gens disparaissaient, et je finis par me dire que la RIdPEF était finie. Que c'était terminé. Et puis soudain, fin décembre 2015 / début janvier 2016, l'impensable se produit. Certains des gens ayant dépop sont revenus, avec une volonté de bouger. Je refilais l'accès à la gestion du domaine ridpef.org. Car oui, j'ai oublié de le dire plus tôt, mais le domaine ridpef.org était à mon nom, j'en avais le contrôle. Quand on avait crée le site, en septembre 2011, je m'étais porté volontaire pour gérer tout ça.

Puis vint le dimanche 7 février 2016. Trèsmollo me wispa dans l'après-midi sur IRC, me demandant si je pouvais venir sur Mumble le soir pour discuter, ce que je fis. C'est ainsi que Zhao m'apprit que depuis l'IRL de Septembre 2015, pas mal de membres (tous -ou presque- ayant quitté le canal #ridpef) avaient discuté de la RidPEF, avaient proposé des idées pour la gestion de la communauté, avaient un projet solide.

J'appris également que cela s'était fait sur un canal parallèle au #ridpef, qu'ils avaient choisi de m'exclure de ces discussions, et qu'au bout de 4-5 mois, ils se décidaient à me demander ce que je pensais de leurs idées, alors que l'organisation générale était en grande partie déjà décidée. Dire que j'ai TRÈS mal vécu ce moment est un doux euphémisme. Des gens en qui j'avais confiance, des gens que j'appréciais, des gens avec qui j'avais passé des IRL, qui me foutaient un énorme coup de poignard dans le dos, trahissaient ma confiance (certaines de ces personnes avaient accès, via la gestion du nom de domaine ridpef.org, à mes informations bancaires...).

Que pouvais-je faire sur le coup ? Partir avec fracas, en détruisant tout sur mon passage ? C'était, je l'avoue, extrêmement tentant. Cependant, une des choses que j'ai appris est qu'agir sur un coup de tête est rarement productif. Certaines des idées proposées étaient intéressantes, et je me suis dit : "après tout, pourquoi pas ? Voyons voir". Je choisis donc, à nouveau, de rester. Je posa bien évidemment mes conditions : tout le monde devait rebasculer sur le #ridpef, et certaines personnes (dont j'avoue volontiers que j'aurais préféré ne plus jamais voir le nom) devaient se calmer et se comporter correctement. Si vous étiez sur l'IRC ce dimanche 7 février, vous savez pourquoi plein de gens sont soudainement venus dans la soirée, et pourquoi il y a 8 (enfin, maintenant il y en a 7) personnes dans le staff.

Au fil du temps, en suivant et en participant aux réflexions sur la nouvelle RIdPEF, je m'aperçu que ce qui se construisait ne me plaisait pas, et n'était plus ce pourquoi j'avais rejoint la communauté, il y a déjà 5 ans et demi. Je décida donc de me préparer à partir. Les déphasages idéologiques sur l'IRC devenaient de plus en plus flagrants, et je choisis de leave le #ridpef samedi dernier. Il ne me restait plus qu'à transférer le domaine ridpef.org à Trèsmollo, ce qui est fait.

À l'exception de Zhao, je n'ai reçu à ce jour aucun semblant d'excuse ou de remords de la part de ceux ayant "comploté" (j'ai beau chercher, je ne vois pas d'autre mot) dans mon dos pendant des mois, ne serait-ce qu'un simple "désolé" / "on aurait pas du faire ça". C'est pour cette raison que je coupe définitivement les ponts avec ces gens-là (à part Zhao).

Plus rien ne me retient ici désormais.

Je quitte donc l'administration de cette communauté, et je vais en profiter pour disparaître doucement des radars : je passerais beaucoup moins souvent sur le forum, et je ne pense pas revenir sur IRC. Je continuerai évidemment à essplorer (quand même !), que ce soit en solo ou en groupe.

Par ailleurs, même si je ne me reconnais plus dans la RIdPEF d'aujourd'hui, je reste malgré tout fidèle à ses principes : les secrets des Ailes Ouest et Est sont entre de bonnes mains.


Je n'ai pas à rougir du temps que j'ai passé à diriger la RIdPEF. J'estime avoir fait du mieux que j'ai pu pour gérer cette communauté. J'ai énormément donné de ma personne. J'ai participé à de nombreuses découvertes, et j'ai moi-même découvert un sacré paquet de choses (Ahn'Kahet, la Cime du Vortex sous Abyssal Maw par exemple :p).

Mais toutes les bonnes choses ont une fin, et ce chapitre est désormais terminé.

Amicalement,
fean


♪ And if the band you're in starts playing different tunes
I'll see you on the dark side of the moon ♫

Oh la vache !
avatar




Trèsmollo
Oh la vache !
Messages 293

Jeu 5 Mai 2016 - 19:58
Ce sujet à pour but d'expliquer le point de vue de fean sur les raisons qui l'ont poussées à partir, non pas de se transformer en règlement de comptes sur la place publique. c'est pourquoi je l'ai verrouillé.
Si vous avez envie de discuter, vous êtes les bien venu sur irc